Connect with us

Actualités

Yassine Bounou, l’homme que tout le Maroc attendait

Arrivé au FC Séville en 2019, Yassine Bounou, encore appelé Bono est sorti de l’anonymat pour devenir l’un des meilleurs gardiens du championnat d’Espagne et d’Afrique.

Le FC Séville, là où tout a véritablement démarré,

Auteur de parades extraordinaires, le gardien international marocain a largement contribué à la qualification du FC Séville à la Ligue des champions. Après Alllal Benkassou à Badou Zaki, le Maroc peut également se frotter les mains d’avoir dans sa cages un dernier rempart de grande classe. D’ailleurs le natif de B estime qu’il a encore une marge de progression : « Je continue à progresser techniquement et tactiquement, et je suis déterminé à donner le meilleur de moi-même cette saison, a-t-il confié dans les colonnes du site Fifa.com, et le  secret de la réussite, c’est de travailler dur. Je me réjouis d’être dans un club qui me permet d’affronter de grands noms et d’obtenir tous ces résultats. »

L’année où l’Europe l’a découvert,

Face à Manchester United en demi-finale de Ligue Europa le 16 août 2020, Yassine Bounou a écoeuré l’attaque mancunienne. Une prestation XXL qui lui a valu les éloges de Julian Lopetegui : « Yassine Bounou a réalisé une excellente performance. En fin de compte, nous méritions de nous qualifier pour la finale de la Ligue Europa. Franchement, nous n’aurions pas pu aller en finale sans Bounou. Il est notre joueur le plus important lors de la deuxième période », a conclu le technicien espagnol de 53 ans.

Reversé en Ligue Europa cette saison 2020-2021, après avoir terminé troisième de son groupe G de Ligue des champions, derrière Lille et Strasbourg, le FC Séville peut se contenter d’une solide deuxième place au classement de Liga. Et ceci, grâce aux grosses prestations livrées par Bono semaine après semaine.

Un rêve de Coupe du Monde,

Barragiste pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, Yassine Bounou veut absolument revivre une phase finale de Coupe du monde, « On a fait une belle Coupe du Monde en Russie, se remémore-t-il,  mais on a manqué de vécu pour obtenir de bons résultats. On va tenter de s’inspirer de ça pour les prochaines éditions. Aujourd’hui, mon objectif est de participer à la Coupe du Monde au Qatar. Nous voulons aussi rendre une belle copie à la Coupe d’Afrique du Cameroun car cette compétition nous tient à cœur ». 

Et si Yassine Bounou était l’homme qu’il faut pour les Lions de l’Atlas pour renouer avec les titres continentaux et autres ? En attendant une réponse dans les prochains mois, le Maroc peut être fier des performances de son gardien, qui commence d’ailleurs par attirer le regard des plus grands d’Europe.

More in Actualités