Connect with us

CAN 2021

CAN 2021 : Pourquoi l’Algérie est favorite à sa propre succession ?

Nous ne sommes plus qu’à quelques jours du début de la Coupe d’Afrique des nations retardée, où certains des meilleurs joueurs du football mondial se réuniront pour concourir pour le plus grand prix du continent. Tout commence ce dimanche 9 janvier, alors préparez-vous pour un mois entier d’actions internationales. Voici tout ce que vous deviez savoir sur l’Algérie, la première sélection favorite à sa propre succession.


Depuis son sacre en 2018 face au Sénégal, les troupes de Djamel Belmadi sont considérées par plusieurs spécialistes du football comme les favorites pour soulever le titre continental.


Découvrez les forces de la sélection algérienne


En effet, les Fennecs ont un effectif très talentueux emmené par sa star mondiale de Manchester City : Riyad Mahrez. En plus de l’attaquant de Manchester City, les Verts pourront comptersur plusieurs joueurs évoluant en Ligue 1, France. Parmi eux, on peut retrouver Islam Slimani (Lyon), Andy Delort (Montpellier) ou encore Alexandre Oukidja (Metz). Par ailleurs, d’autres joueurs jouant dans les plus grands championnats européens comme Ismael Bennacer (AC Milan) ou encore Said Benrahma (West Ham United) font également partie de l’équipe. Le sélectionneur Djamel Belmadi n’aura donc que l’embarras du choix pour aligner l’équipe la plus compétitive lors de la CAN 2021.

L’Algérie a fait honneur à son statut en battant facilement le Ghana 3-0 hier à l’occasion d’un match amical en préparation pour la compétition à Doha au Qatar. Grâce à cette victoire, les Fennecs sont sur une série de 34 matchs sans défaites.

Les specialistes croient en l’Algérie


Dans le dernier numéro de son “Face à Pierrot”, Pierre Ménès a confié qu’il croit en l’Algérie, championne d’Afrique d’Afrique en titre. Mais il a également évoqué deux autres nations qui peuvent prétendre au sacre final.


«Mon favori ? Je dirais l’Algérie et je ne vais pas être très original. ‘One, two, three…’ Je pense que le Sénégal a une belle équipe aussi et puis le Cameroun qui joue à domicile aussi. On va suivre cette compétition avec intérêt en espérant qu’elle ne soit pas trop polluée par le Covid, mais c’est aussi valable pour les matchs en Europe pendant quelques semaines. La CAN, c’est comme l’Euro, c’est ni mieux ni moins bien. Ce n’est pas normal d’empêcher les joueurs d’y aller mais c’est évident que cette compétition est mal placée. Des clubs français vont souffrir grandement pendant cette CAN. Mais on parle aussi d’Afrique et il y a des conditions climatiques qui font que c’est trop difficile de mettre cette compétition en été», a t-il laissé entendre.

L’Algérie a aussi soulevé la Coupe Arabe de football en disposant, en décembre dernier, 2-0 de la Tunisie, lors de la finale disputée au Qatar. Du coup, les joueurs même ne peuvent plus se cacher.

« On nous place comme favori parce qu’on a gagné beaucoup de matchs et la dernière édition de la CAN, reconnaît Youcef Attal. Mais on est attendu par beaucoup d’équipes qui veulent nous affronter pour nous faire tomber. C’est pourquoi il ne faut pas accorder d’importance à ce statut de favori. On est concentré sur notre objectif : défendre notre titre jusqu’au bout. »

L’Algérie a franchi haut la main la phase éliminatoire de cette CAN, avec 4 victoires et 2 matchs nuls. Les Fennecs ont fini avec la meilleure attaque des éliminatoires, 19 buts inscrits. Sur le papier, sortir de ce groupe E, ne saurait être un challenge pour les Verts qui ne devraient, en principe, être sérieusement inquiétés que par la Côte d’Ivoire, l’autre poids lourd de cette poule.

L’Algérie, la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone et la Guinée équatoriale forment le groupe E de cette 33eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

More in CAN 2021